Appui à la mise en oeuvre du plan de gestion des ressources en eau dans la zone des Niayes (Sénégal)

Joost Wellens, chargé de recherche
Courriel: Joost.Wellens@ulg.ac.be

Doctorant à recruter

Financement: WBI
Partenaires: ULg-ArGenCo & SPW-DGARNE

Le projet s’intègre dans une politique nationale voulue et souscrite par l’État Sénégalais : l’exécution du Plan d’Action pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PAGIRE), et le Plan Sénégal Émergent (PSE). Sous la supervision de la Direction de la Gestion et Planification des Ressources en Eau (DGPRE), organe exécutif du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Plan de Gestion des Ressources en Eau pour la zone des Niayes est en cours de finalisation. Ce PGRE établit le cadre dans lequel des actions spécifiques d’amélioration de gestion de l’eau doivent être inscrites. Ne bénéficiant que de très faibles quantités d’eaux de surface (absence de cours d’eau pérenne), les besoins en eau de la zone des Niayes sont essentiellement satisfaits par les ressources en eau souterraine. Les aquifères de la zone sont donc très sollicités, à la limite de leur capacité de renouvellement, et cette situation défavorable constitue un facteur limitant tant pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable que pour le développement socio-économique lié à l’agriculture irriguée. En étroite collaboration avec la DGPRE, le projet vise à solutionner les problématiques identifiées dans le PGRE et à accompagner les acteurs locaux dans le processus de l’élaboration et de l’exécution de leurs Plans Locaux GIRE (plus spécifiquement pour la commune de Mboro dans la région de Thiès). Les activités identifiées répondent à une logique de mise en œuvre de la GIRE : amélioration des connaissances et des systèmes de suivi des ressources en eau et de ses usages, appui à la mise en place d’un Cadre de Concertation et de gestion des ressources en eau, et mise en place d’un conseil à l’irrigation (moteur principal pour l’activité économique des agriculteurs familiaux de la zone).